Une belle blonde complètement cruche tombe dans mon plan drague à 2 balles

Une belle blonde complètement cruche tombe dans mon plan drague à 2 balles

Posté par le lecteur :
NathanBourgon

Il y a des jours où lorsque vous êtes à la plage, tout seul et à poils, vous n’avez pas forcément envie de vous voir rappliquer du monde…Sauf si c’est pour finir pour un bon moment, par une baise avec une belle blonde bien foutue, mais conne comme un manche à balais.

Même si je suis le premier à défendre mes copines blondes lorsqu’on leur fait une blague sur leur quotient intellectuel défaillant ou leur étourderie légendaire puérilement associée à la couleur de leurs cheveux, je m’en amuse parfois et constate bien souvent que ce phénomène s’avère être légitime bien souvent.

La sœur de mon meilleur pote par exemple, Sandrine, est une vraie blonde qui fait tout le temps des gaffes, dit toujours des conneries qu’elle croit vraies et pertinentes parce qu’elle l’a lu sur le web et ne s’intéresse qu’à ce qui parle de mode, de mode ou de mode…
Mais mon témoignage que j’apporte ici ne concerne absolument pas cette jolie minette que j’ai évidemment déjà tringlée en cachette dans la salle de bain de mon ami, lors d’une soirée pour fêter l’anniversaire de son grand frère.

Porquerolles

Nous sommes un jour de semaine, en plein été et je profite agréablement de mes vacances sur la Côte d’Azur pour prendre un maximum de soleil, histoire d’être bien bronzé pour faire râler les copains du bureau en rentrant dans quelques semaines.

Mes vacances à Porquerolles

Je suis sur une île, à Porquerolles, du côté de la ville de Hyères dans le var, et je connais un endroit plutôt dur d’accès, dans des criques et auquel j’apporte une attention particulière.
C’est en effet un endroit plutôt isolé, avec un petit périmètre de sable qui me permet de pauser ma serviette et me foutre à poil pour un bronzage intégral, sans être vu.Il y a parfois du passage, car depuis cette semaine, un petit chemin dont le sentier à été ré ouvert au public, permet à quelqu’un qui connaît bien l’endroit d’y accéder sans devoir se taper la légère escalade que je viens d’effectuer fièrement.
Une fois ma serviette sur le sable chaud, je me déshabille, profitant de chaque instant où les rayons du soleil chauffent mon corps.
Je m’allonge sur le dos pour commencer la traditionnelle demi-heure d’exposition recto, les bras derrière la tête, et tel un cador, je savoure chaque moment de cette cuisson.
Tout à coup j’entends une petite voix féminine au loin qui vient du chemin dont je vous parlais.
Je n’ai pas l’intention de céder ce terrain et encore moins de gâcher ce moment naturiste de ma vie et reste de la sorte, tout en regardant ce qui débarque et quel sera son attitude vis-à-vis de ma présence, nue, sur cette parcelle de plage.

La blonde débarque !

Clara, la cruche que j’ai retrouvé ensuite sur Tropintense.com

Une jeune blondinette d’environ 25 ans se montre alors, un grand chapeau de paille sur la tête, de grosses lunettes roses sur le pif et une espèce de minuscule chien rat dans un panier en osier.
La Miss bimbo type ! Je sens qu’elle va me casser les couilles celle-là.

 
À peine à t-elle ouvert la bouche pour dire quelques mots pour exprimer son étonnement de me voir allongé nu ici que je comprends qu’elle n’est pas très fût fût.Son chien commence à aboyer en me voyant et je comprends de suite qu’il va falloir que j’use de sacrés stratagèmes pour gagner le droit à ma tranquillité ici.Elle me demande alors
-je ne suis pas du coin, je suis arrivée ici, car je me suis perdue…mais il n’y a pas d’autres plages ? Où sont les autres touristes?
J’avais envie de répondre un truc bien pertinent du style « peut-être dans ton cul ? Vas voir ! », mais je reste diplomate et lui répond qu’il y a de grandes plages publiques en allant vers le nord.
Je vois à son regard interrogateur et un peu perdu qu’elle ne doit même pas savoir ce qu’est un point cardinal. Je lui montre alors la direction avec le doigt…
 
Elle pose sa serviette et s’assoie à côté de moi, après avoir donné une petite friandise à son chien pour l’empêcher de m’aboyer dans les oreilles. La pauvre bête tremble comme une feuille en me regardant avec deux gros yeux globuleux…C’est bon signe..il a peur de moi..Par contre sa maîtresse ne semble pas gênée de voir que je suis totalement à poil à côté d’elle, dans un endroit isolé de tout et très fermé.
Je me surprends même à sentir ma bite gonfler légèrement lorsqu’elle retire ses lunettes pour me montrer de jolis yeux bleus.
c’est magnifique ce paysage..oh que j’aime cette Côte d’Azur…vous savez que c’est la première fois que je vois la méditerranée de ma vie ?  Je viens du nord, du côté de Maubeuge…mais c’est un nord beaucoup loin que celui que vous m’avez montré tout à l’heure…hihihihi
Je réponds poliment un truc bateau du style ‘oui ça doit changer ‘ pendant qu’elle se désape pour se foutre en maillot deux pièces.
C’est à ce moment précis, après l’avoir discrètement détaillé et m’être rendu compte qu’elle avait un superbe corps bien ferme et un cul bien bombé comme je les adore, que j’ai commencé à sentir des pulsions animales.

Misez sur l’humour les mecs ! ça fonctionne souvent !

C’est alors que je joue la carte de l’humour en lui annonçant.
-Si c’est la première fois que vous venez ici, vous ne connaissez pas la légende de Porquerolles alors?
-Ha non ! C’est quoi ça ?
-En fait une coutume veut que lorsqu’une femme se met à quatre pattes, face à la mer en ne cessant de regarder l’horizon, un banc de dauphin surgisse pour lui adresser un petit coucou.
Elle me regarde puis me lâche avec assurance et conviction.
-mais un banc ça ne peut pas bouger !
Je me pose la main et me frotte le front…Je ne sais même pas si cette fille saurait ce qu’est un test de QI..
Et la voilà qui se relève pour se positionner à quatre pattes face à la mer. Elle me regarde avec des yeux pétillants et un énorme sourire et me demande.
-Et il faut rester combien de temps comme ça ?
-Ça peut-être rapide, il faut absolument avoir une bonne position…attendez, je vais vous positionner correctement.
 
Je me redresse un peu pour me mettre en position assise, et pose alors ma main, doucement pour ne pas brusquer l’andouille, sur ses fesses.
Tout en lui demandant de ne surtout pas bouger, je commence à lui caresser avec mon doigt sa petite vulve à travers le maillot.
Elle ne bouge pas, mais commence à me jeter un regard inquiet…
-surtout fixez l’océan !!! Pas moi ! Il ne faut pas vous détourner du regard sinon vous allez les rater.
Elle s’exécute.

Je lui ai  fait sa fête sur le sable !

Clara, la cruche que j’ai retrouvé ensuite sur Tropintense.com

J’ insère alors mon doit dans sa chatte qui commence déjà à bien mouiller, tout en écartant le petit morceau de tissus qui me gêne.
Mon doigt rentre timidement dans sa caverne chaude et humide et je commence à l’enfoncer de plus en plus profondément en elle.
Un deuxième doigt passe et elle reste là, immobile et captivée, attendant l’envol des dauphins. (où de voir un banc surgir , je ne sais plus trop)Ma bite se dresse, et je sens l’odeur de sa cyprine me chatouiller les narines. Je me lève en prenant soin de toujours laisser ma main où elle est et me place derrière elle.
je me vois déjà là, alors que je baise une blonde qui n’était pas prévue au programme du jour.
Son chien se met à aboyer en me regardant, mais je n’y porte même plus attention…je n’entends plus que la voix de la sainte luxure me susurrer à l’oreille de dévorer sur place cette offrande.

 
Je lui fourre ma langue dans sa chatte généreuse et accueillante et lui bouffe ce minou totalement épilé et doux comme une peau de bébé.Elle gémit un peu et, toujours fixant l’horizon, me lâche un commentaire qui ne me surprend plus.
-ça va les faire venir plus vite les dauphins de me faire léchouiller la foufounette ?
Je saisit ma bite dure comme de l’acier et tout en commençant à lui carrer ma teube dans le vagin, lui répond que ça ira encore plus vite maintenant que je rentre la clé dans le cadenas pour ouvrir la porte.
 
Et me voilà en train de la sauter, en lui agrippant les fesses et en faisant claquer mes bourses sur son cul, toisant en même temps qu’elle et par dessus son chapeau de paille qu’elle n’a pas quitté, l’horizon de cette mer bleue et peu agitée…
Enfin moins agité que cette greluche que je commence à malmener à grands coups de reins pour tenter de la démonter comme une tente de camping sur la plage.
 
Mes mouvements de vas et viens qui enfoncent puis font ressortir ma bite tendue comme un gourdin lui procure des petits orgasmes.
Je la saisit par les hanches et tente de rentrer au plus profond de sa moule pour ne plus qu’elle puisse bouger.

J’y crois pas ! Je baise une blonde qui est une bombe sexuelle !

Je la pilonne un long moment en levrette et sens alors ma sève monter. Cette situation est trop excitante pour que je puisse me retenir.
Même quand je jette parfois un œil à son espèce de Gremlins qui nous regarde terrorisé, je ne n’arrive pas à calmer mes ardeurs et cette envie viscérale de lui exploser le cul.Tout à coup je sens que ma purée va jaillir.
 
Imaginant de suite que ce genre de fille n’était certainement pas enclin à connaître l’existence de quelques moyens de contraception que ce soit, je me retire immédiatement de son garage à bite et lui gicle ton son dû sur son cul bien moite et bien rougit par la pression de mes mains.
Je me rassois à côté d’elle, un filet de sperme dégoulinant de mon gland et la regarde.
Elle ne bouge toujours pas et remet un peu droit son chapeau de paille qui avait été un peu secoué pendant le voyage.
 
Et c’est alors que son chien bondit hors de sa couche et commence à lui lécher mon jus qui dégoulinait le long de ses cuisses.
Et tout en continuant à regarder l’océan, elle me demande alors.
-ils vont apparaître avant midi vous pensez les dauphins ?
 
Oui, je me suis fait une bonne baise avec une blonde très cruche…et je n’en suis pas fier…mais elle était trop bonne la salope !
 
Deux jours après, je suis tombé sur son profil
Elle s’appelle Clara et vous pouvez la retrouver ici !
Je sais que je vais la recontacter bientôt…C’est certain !

D’autres témoignages des lecteurs ? Cliquez-ici pour tous les découvrir !

Adulte-Magazine.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.