Je suis une nana qui assume aimer les plans cul !

Je suis une nana qui assume aimer les plans cul !

Posté par la lectrice :
EmmaLaCoquine

J’assume totalement aimer les plans cul et je vous raconte ma dernière expérience étrange avec un mec trouvé sur Tropintense

Ma photo de profil et un bon souvenir au resto

Je ne suis pas du genre à faire ma petite mijaurée en me cachant derrière une pseudo bonne éducation à la con lorsqu’un homme me demande quel genre de relation je recherche. Je vais droit au but, en disant que je ne suis pas en quête d’amour, et cela nous permet de gagner un temps considérable.

Je suis donc Emma, j’ai 27 ans et depuis que je me suis inscrite ici et que j’ai publié mon profil, je ne cesse de m’amuser avec des hommes qui sont dans le même état d’esprit que moi !

Je ne sais pas si cela va vous intéresser, mais si vous avez l’intention de me contacter, que ce soit via mon mail, en me téléphonant sur mon 06 ou la messagerie privée du site Tropintense, je pense que ce petit récit où je vous raconte une de mes toutes dernières rencontres vous sera largement bénéfique. ne serai-ce que pour éviter les erreurs à ne pas commettre avec moi.

Une drague vraiment hot par messagerie

Tout à commencé lorsque j’ai reçu un message de Daniel.
Un quarantenaire, chauve et semblant apprécier les filles un peu plus jeunes, comme moi.
Sur sa photo de profil, il brandit un verre de vin, est torse-nu et montre un gros ventre de buveur de bière.
Tout ce qu’il faut éviter de faire sur un site de rencontre.
Mais d’un autre côté, j’apprécie la franchise et l’honnêteté du gars qui se montre sur son plus mauvais profil.

Il me demande d’entrée si je suis une femme qui aime le sexe, s’amuser au lit sans se prendre la tête, et si j’aimerai passer un bon moment avec lui.
Il faut dire qu’avec ce satané confinement lié au Covid19, je m’emmerde vraiment de plus en plus en soirée et que je fais bien moins de rencontres.
Ce gros chauve ne ressemble pas à grand chose, mais il m’amuse quand même.

La photo de sa bite, envoyée par Daniel

Je lui réponds avec amusement et provocation, lui soumettant de me filer son adresse pour que je vienne passer la nuit chez lui. Au début, je le fait pour rire, mais ce con m’envoie sa vraie adresse et en guise de bonus…une photo de sa bite en érection.

En fait, sa bite était de taille moyenne, et n’avait pas forcément besoin de se mettre en valeur sur une photo. Ayant échangés nos numéro de portables, il m’appelle et me demande de venir « me faire péter le cul sur sa table de salon« …
Alors il faut bien admettre que ça faisait longtemps que j’avais pas entendu un mec me parler comme ça.
Et bizarrement…ça m’a excité grave ! Je suis pas du style à chercher l’amour, et à plutôt apprécier les plans cul et les baises improvisées et je dois bien admettre que cela m’a, sur le moment, légèrement émoustillé !

Je trouve la situation amusante et lui répond de me préparer un truc à boire, bien dosé en alcool, parce que je vais débarquer chez lui pour le prendre au mot.
Il semble comblé et m’invite une nouvelle fois à venir le plus rapidement possible pour « me faire bouffer la chatte jusqu’à l’asséchement »….
Un sacré programme, une très belle promesse ! Je mouille !

Je débarque chez Daniel et là c’est le drame

L’entrée de l’HLM de ce fameux Daniel

Toute excitée et remerciant le type qui a inventé le GPS, j’arrive chez notre gus.
Je suis devant une entrée d’HLM et devant une porte à code. Je l’appelle sur son tel et il décroche assez vite en me disant de ne pas parler trop fort pour ne pas réveiller ses voisins.
Ok, il est 23 heures, je comprends la situation. Il est au 1er étage.

Il ouvre la porte, avec un doigt posé sur sa bouche et m’invite à entrer sans faire de bruit.
Il m’explique qu’il vit chez ses parents, que son petit neveu de 25 ans et sa copine dorment dans le salon et que ses deux gosses, une fille de 14 et un gosse de 18 ans dorment dans sa chambre.

Je ne sais pas si c’est vraiment légal tout ça mais j’apprendrai très vite qu’il a eue ses gosses avec sa cousine, la fille de son oncle…donc j’en déduis assez vite que je n’ai plus vraiment de question à me poser sur le style de la famille…
De toute évidence, je suis tombée sur une famille un peu déglinguée et certainement pas chez un mec indépendant, qui s’assume et qui s’en sort sans papa et maman dans sa vie…Je déchante…

Mais où allons-nous baiser ?

Il me propose de redescendre devant le bâtiment pour faire plus ample connaissance. Je ne regrette pas d’avoir pris une veste car on est plus vraiment en été.
Une fois en bas, il m’explique qu’il travaille de temps à autre dans l’installation de climatiseurs et me montre un gros camion blanc garé sur le parking. Il me dit que c’est celui de son patron qui lui prête pour la vie de tous les jours et qu’il y a une petite place à l’arrière, parmi les outils, si je veux me faire « déboiter le cul« 
Je dois bien avouer que mon niveau d’excitation était déjà en berne une fois arrivée au seuil de sa porte, enfin de la porte de ses parents…

Je rigole, le regarde une dernière fois, et me redirige vers ma voiture. Je démarre et le voit en train de se décomposer en me regardant.
Je veux bien baiser dans un endroit insolite avec un mec trouvé sur Tropintense, mais là il faut bien admettre que ces préliminaires m’ont plus que refroidis !
Vous auriez fait quoi à ma place ?

Moi perso, j’ai bloqué ce Daniel et je suis vite repartie en quête de nouveaux plans cul en répondant et en posant plus de questions quand même aux autres gars qui me contactent sur mon profil

@EmmaLaCoquine

Adulte-Magazine.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.