92 patientes ont porté plainte contre un gynéco du Val-d’Oise

92 patientes ont porté plainte contre un gynéco du Val-d’Oise

92 patientes ont porté plainte contre un gynéco du Val-d’Oise, pour des attouchements sexuels lors de ses consultations. L’avocat du gynéco pervers quant à lui invoque une “mauvaise interprétation” de ses gestes médicaux.

L’affaire semble bien sérieuse et reste à ce jour sans précédent dans le domaine des attouchements

Un gynéco pervers du Val-d’Oise a en effet été mis en examen l’été dernier dans le cadre d’une enquête poussée sur des soupçons d’agressions sexuelles et d’attouchements commis lors de ses consultations.

C’est du côté de Domont, à quelques kilomètres au nord de Paris, que pas moins de 92 femmes ont porté plainte contre ce gynéco pervers âgé de 64 ans pour avoir eue des gestes déplacés envers elles.
Un professionnel installé depuis plus de 30 ans qui était au dessus de tout soupçons…jusqu’à l’été dernier…
L’homme a été placé sous contrôle judiciaire et interdit d’exercer la médecine depuis son interpellation en juillet 2021.
Et depuis l’ouverture de l’enquête,  il y a un an, le médecin est également interdit de séjour dans le Val-d’Oise.

Une enquête exceptionnelle révélée samedi 4 mars 2022 au grand public.
Il y a de grande chance que le dossier prenne encore plus d’ampleur puisque les enquêteurs ont entrepris de passer au crible pas moins de 10.000 dossiers médicaux de patientes traitées dans son cabinet.
Ils sont à la recherche de victimes potentielles et il semblerait que selon une source judiciaire, “il y aurai pratiquement 5000 femmes victime de ce gynéco pervers’

On apprend également qu’une vingtaine d’autres patientes se réserveraient la possibilité de porter plainte également pour des attouchements sexuels, selon les dires de l’avocate d’une des victimes dans la presse nationale.
Cette mise en examen, révélè ce week-end remonte cependant à plusieurs mois.
Quand au gynéco pervers incriminé et suspecté, il nie tout comportement déplacé, invoquant une “mauvaise interprétation” de ses gestes médicaux par ses patientes selon la déclaration de son avocat faite à l’AFP.

Cet avocat qui ajoutera également que son client est très doux, qu’il prend son temps et que c’est son mode opératoire.
Il ajoutera également pour conclure “Certaines femmes pensent qu’il y a des gestes qui s’apparentent plus à des (pénétrations digitales à caractère) sexuel que gynécologique”.
Une enquête sur les attouchements sexuels à grande échelle qui suit son cours et que nous ne manqueront pas de suivre sur magazine-porno.com

Notre jolie coquine du jour avait envie de tourner une vidéo coquine un peu rigolote, histoire de débuter dans le milieu de manière un peu décontractée!
On lui a donc organisé un petit scénario avec des docteurs en blouse blanche et pleins de petits accessoires !
Notre jolie brunette va donc être reçue par 2 docteurs bien montés qui vont très bien s’occuper d’elle, promis!

Caroline, 25 ans,  témoigne.

J’ai été très surprise de voir que ce médecin m’a demandé de faire tomber ma culotte avant même d’ouvrir mon dossier.
Je me suis dit qu’il devait être pressé et qu’il avait beaucoup de monde à voir après moi.
C’est vrai que c’est la première fois que j’allais voir ce gynéco et sa salle d’attente était remplie.
Mais quand il m’a entré un doigt sans vaseline direct dans la minette sans même me demander pourquoi j’étais venue…là j’ai commencé à me poser vraiment des questions sur les actions de ce vieux dégueulasse…
Voir le profil de Caroline ici !


 



Adulte-Magazine.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.